Articles

Partager cet article

Actualités / École

Retour sur un mandat d’élu étudiant au CNESERAAV

Le CNESERAAV est le Conseil National de l’Enseignement Supérieur Et de la Recherche Agronomique, Agroalimentaire et Vétérinaire. Il s’agit d’un organisme consultatif placé auprès du ministre chargé de l’agriculture qui comprend 45 membres dont 7 étudiants. Vivien Bourgeon, étudiant en troisième année à Bordeaux Sciences Agro, a été l’un deux au cours de l’année 2016 et revient sur son expérience.

Conformément à l’article L. 814-3 du code rural, le CNESERAAV est un organisme d’orientation et de consultation placé auprès du ministère de l’agriculture. Il est consulté pour :

  • Les questions relatives aux missions des établissements publics assurant des formations supérieures relevant du ministre de l’agriculture et sur la politique proposée par les pouvoirs publics pour assurer la cohésion de ces formations
  • Tout projet de loi ou de décret concernant l’enseignement supérieur agricole
  • La répartition des moyens, financiers et en personnels attribués aux établissements pour leurs activités d’enseignement et de recherche
  • La procédure d’habilitation des établissements à délivrer les diplômes nationaux.

Le CNESERAAV concerne les établissements d’enseignement supérieur sous tutelle du ministère de l’Agriculture. La durée des mandats des membres est de 5 ans, à l’exception des étudiants qui sont élus pour un an.

Vivien n’hésite pas à dire qu’il a beaucoup appris lors de cette expérience : « Cela m’a permis de comprendre comment fonctionne la prise de décision et l’administration au niveau national. J’ai également développé mon sens de la représentation en apprenant à tenir une posture d’élu qui peut être différente de la posture que j’adopterais personnellement. »

Vivien est persuadé du caractère essentiel d’une représentation étudiante au CNESERAAV mais il regrette que « cette instance, comme d’autres instances nationales, soit trop peu connue des étudiants. C’est vraiment dommage car la parole des élus aurait davantage de poids s’ils étaient légitimés par ceux qu’ils représentent. Le taux de participation aux élections est extrêmement bas et il est chaque année difficile de constituer une liste entière (7 binômes avec 7 titulaires de 7 écoles différentes) ».

Toutefois, à Bordeaux, les choses évoluent dans le bon sens. Une opération de communication auprès de la nouvelle promotion a permis de présenter les différentes instances de l’école mais également les instances régionales et nationales. L’objectif est d’arriver à ce qu’un plus grand nombre de candidats se présentent aux diverses élections afin de redonner de l’enjeu au vote et de permettre à la démocratie de s’exercer. La dynamique bordelaise est bonne et nous espérons que les autres écoles iront dans le même sens afin que les étudiants se sentent concernés par le processus de prise de décisions et souhaitent prendre des responsabilités plus « institutionnelles ».

Deux nouvelles étudiantes de Bordeaux Sciences Agro, Pauline Aguzou et Anne-Charlotte Boutet, feront parties des 7 binômes qui représenteront les étudiants de l’enseignement supérieur agricole en 2017 lors des sections du CNESERAAV.

 

linked-inAccéder aux profils Linked In :

Partager cet article

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>