Articles

Partager cet article

Actualités

Titre du diplôme d’Ingénieur : quel équivalent à l’international ?

Quelques repères sur le positionnement du diplôme d’Ingénieur à l’International

« Le diplôme d’ingénieur confère à son titulaire non seulement un bac+5 mais aussi le grade de master. Pas aux USA, où il équivaut au Bachelor of Science, selon l’AACRAO (American Association of Collegiate Registrars and Admissions Officers*). Du moins était-ce le cas jusqu’à cet accord historique conclu, par lequel le diplôme d’ingénieur français est reconnu comme équivalent au Master of science.

Le master français équivaut désormais au master of science

Historique, parce que les États-Unis exigent six années d’études supérieures (4+2) pour attribuer un master, tandis le décret de 1999 relatif à la création du master stipule que ce grade est conféré de plein droit en France aux titulaires d’un diplôme d’ingénieur (2+3). Le processus de Bologne avait cependant permis de faire reconnaître le bachelor européen (3 ans d’études supérieures) comme équivalent du bachelor américain (4 ans) et de moduler ainsi cette exigence pour le master européen qui correspond à 5 ans d’études supérieures.

Une autre difficulté est apparue pour le cursus ingénieur français : faire prendre en compte les années de CPGE, comme c’est le cas avec les crédits ECTS. Outre atlantique (et souvent ailleurs), ces années de prépa s’apparentent à un cursus propédeutique qui n’entre pas en ligne de compte dans le parcours diplômant. De fait, un parcours de 2 années de prépa suivies de 3 années de cursus ingénieur était évalué par l’AACRAO comme un bachelor of science.

Faciliter la délivrance de visas et l’accès aux doctorats

La ténacité des services de coopération universitaire de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, de Campus France USA et la Conférence des directeurs des écoles Françaises d’ingénieurs (CEDFI) aura permis d’aboutir à cette grande avancée de reconnaissance des diplômes. De manière plus pratique, elle va faciliter les démarches administratives et l’attribution des visas ; certains d’entre eux (ou certains emplois) n’étant ouverts qu’aux titulaires de diplômes niveau master. Elle ouvre également la voie des doctorats aux jeunes diplômés ingénieurs français, dont l’accessibilité était complexe, faute d’équivalence de diplôme.

* L’AACRAO regroupe les responsables des admissions des universités américaines et définit les équivalences de diplômes. »

Source : Studyrama

en savoir + : site du MESRI

Partager cet article

Répondre