Portraits d’Alumni

Ombeline Chapolard, vers un GAEC laitier 100% autonome ?

Originaire du milieu agricole, avec un père à la tête d’une exploitation porcine dans le Lot-et-Garonne, Ombeline CHAPOLARD intègre Bordeaux Sciences Agro (à l’époque ENITA de Bordeaux) après 2 ans de prépa CPBx. Elle se tourne vers la spécialisation production animale puis à sa sortie de l’école, part pour un Volontariat International en Entreprise (VIE) au Kazakhstan pour le compte du géant laitier LACTALIS. Ces postes à hautes responsabilités réservés au moins de 27 ans, permettent aux jeunes diplômés d’acquérir rapidement de l’expérience. Ainsi dès son premier emploi, Ombeline a pu diriger un troupeau de 2000 bêtes et 60 employés. Mais ces volontariats présentent certaines particularités, l’employé n’est pas salarié de l’entreprise pour laquelle il travaille, ici LACTALIS, mais perçoit...

Opaline Lysiak crée sa chaine Youtube « les agron’hommes » : école d’agroécologie itinérante !

Opaline Lysiak est une diplômée de Bordeaux Sciences Agro (2012). Elle est aujourd’hui, enseignante et journaliste indépendant en agroécologie. A travers ses voyages elle a créé une école d’agroécologie itinérante. « J’ai enseigné la science du sol, l’agroécologie, la production végétale, dans une école d’agriculture pendant 5 ans. J’adore mon travail. Mais j’ai senti que quelque chose n’allait pas dans la façon dont j’enseignais. Je me suis arrêté 1 jour et je suis revenu sur ce que j’avais fait et je me suis rendu compte que :  Les élèves, la plupart issus de familles d’agriculteurs, sont assis sur une chaise 80% de la journée pour écouter les enseignants; certains enseignants essaient d’innover dans leurs méthodes d...

Cap sur Bordeaux-Sumatra Aventure, un projet inspirant !

Rémi et Théo, deux élèves ingénieurs agronomes en foresterie, ont créé le projet Bordeaux – Sumatra Adventure qu’ils porteront durant leur semestre de césure. Mais alors, c’est quoi ce projet ? Le but de ce projet est de réaliser un documentaire sur les forêts de Sumatra, en Indonésie. Tout au long de leur voyage Rémi et Théo vont partir à la rencontre des différents acteurs concernés par la gestion forestière indonésienne : communautés, chercheurs, ONG et institutions publiques. L’équipe s’est entourée de l’ONG Sumatra RainForest Institute, principal partenaire du projet. Pourquoi ce projet ? Les connaissances et informations relayées au grand public sur les questions de déforestation de forêts primaires sont parfois simplificatrices. « Nous souhaitons donc comprendre et présenter d...